Maman dévouée

De nombreuses mamans s’investissent dans la vie locale, voici le portrait de l’une d’elles, Anne-Catherine Macron.

Originaire de Bersée, issue d’une famille dont les priorités s’avèrent principalement associatives, elle est mise dans le bain dès son plus jeune âge.
Sa vie de jeune maman démarre à Wavrin. A ce sujet elle nous confie :
« J’ai eu l’énorme chance d’emménager dans un quartier comprenant d’autres jeunes parents. Nous sommes arrivés en même temps dans cette ville, les liens ont donc très naturellement été tissés. Ce qui m’a permis de rentrer plus facilement dans le domaine associatif wavrinois. En grande partie grâce à une amie rencontrée dans ce quartier qui m’a poussée à m’investir. »
En effet, Anne-Catherine s’ investit dans les écoles : maternelles, primaires, collèges, etc, suivant l’évolution de ses enfants. Rapidement elle prend goût à la vie associative locale, elle commence à rencontrer pas mal de personnes et de fil en aiguille, sa place de véritable wavrinoise est faite.

Aujourd’hui, Anne-Catherine continue dans cette voie. Ses enfants grandissent et c’est d’ailleurs la dernière année qu’elle passe au GAPE en tant que membre du bureau. Elle s’investit également sportivement pour ses enfants, elle fait partie du bureau du gym club de Wavrin et a organisé en compagnie d’autres bénévoles, pour la première fois cette année une course réservée exclusivement aux enfants à l’occasion du Téléthon.
Elle déclare : « J’aime être au côté de mes enfants dans ce qu’ils font. Autant à l’école que dans leurs activités sportives. Je trouve important de partager des choses avec eux. C’est ma principale motivation. »

Ses enfants ne sont pas sa seule motivation. Anne-Catherine aime également le contact avec les autres. Elle aime partager, donner, rendre service et ainsi voir le sourire sur le visage des personnes qui l’entourent. Sa devise le prouve : « Quand tu donnes, tu n’attends rien en retour. » 
Elle aime également le contact avec les maîtresses d’école ou les professeurs du collège, étant elle-même professeur au lycée, les affinités sont ainsi plus évidentes.
Elle se définit comme quelqu’un qui ne sait pas tenir en place. Elle a toujours une idée en tête, autant dans le domaine professionnel qu’associatif. Elle a été récompensée à l’assemblée nationale pour les projets qu’elle accomplit pour ses élèves. Elle nous confie d’ailleurs que parfois elle passe des nuits blanches à cogiter sur ces projets. Gérer l’organisation d’une association est un stress, pourtant chaque année elle recommence avec la même motivation et la même joie. « A croire que nous prenons plaisir à avoir des sueurs froides. » Nous dit-elle.

Son seul regret: les vacances scolaires trop longues à son goût. « Mes collègues vont me détester mais je fais partie de ces professeurs qui pensent que les vacances d’été sont trop longues… » En effet, durant la période estivale beaucoup des associations auxquelles elle contribue sont au point mort.

Si Anne-Catherine aime le mouvement, elle a parfois besoin -comme tout être humain- de moments pour se vider l’esprit. Comment ? En retapant des vieux meubles pour sa décoration intérieure ou plus simplement en pratiquant la course à pied. « C’est quand on se retrouve devant une magnifique étendue d’eau le matin au lever du soleil, non loin de chez nous qu’on se dit qu’on est bien à Wavrin. » Nous livre-t-elle en regardant par sa fenêtre.

4 commentaires

  1. Bravo encore pour ce nouvel article consacré à une personne particulièrement appréciée.
    Bel article d’un futur peut-être écrivaine…

  2. Je confirme qu Anne Catherine ne compte pas son temps que ce soit pour ses élèves, ou pour les assos…d ailleurs sur ce point nous nous sommes rencontrés au GAPE et nous nous suivons dans d autres assos… Un tandem de choc pour des organisations de fêtes d école, de repas…l associatif à besoin de personnes comme Anne Catherine qui donne sans rien attendre en retour. Très bel article en tout cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*