Les Plumes

Jack Sellaire

31 ans dont 30 en tant que wavrinois. J’aime notre bonne vieille ville car il fait bon y vivre, mes engagements associatifs (notamment Vit’anime W, Festi Wavrin et Les Plumes Wavrinoises) me permettent de m’épanouir.
D’un point de vue littéraire, le hasard de la vie m’a amené à endosser le rôle de correspondant local de presse wavrinois pour La Voix Du Nord pendant un an. Je n’étais pas prédestiné à l’écriture mais cette expérience m’a donné envie d’explorer davantage ce domaine. Cette « exploration » consistait en 2 projets: La création d’un magazine wavrinois (celui dont vous visitez le site en ce moment-même) et l’écriture de Saphyra, un roman d’anticipation achevé début 2016. Je vous invite d’ailleurs à suivre les balbutiements de ma vie d’écrivain sur jacksellaire.fr

11049587_1595170654090437_1461883222513617563_nMarine

Actuellement en seconde générale et âgé de 15 ans, j’ai passé 12 années dans notre bonne ville de Wavrin. J’ai donc grandi en tant que Wavrinoise.
J’ai pour projet de passer un bac S (scientifique). Et après ? Aucune idée ! Comme beaucoup de jeunes de mon âge, je n’ai pas la moindre idée de ce que je veux faire plus tard. Mais j’ai le temps, me direz-vous ! ;)
Passionnée de danse dans l’association Vit’anime W depuis mon plus jeune âge, je commence à y faire ma place. J’y ai rencontré des personnes qui sont maintenant d’excellents amis.
Concernant l’écriture, le français n’est à la base pas mon domaine de prédilection à l’école. Cependant depuis toujours j’aime lire et écrire presque autant que danser. L’aventure des Plumes Wavrinoises est donc un excellent moyen d’approfondir mes capacités dans ce domaine.
Ces deux associations m’apportent un enrichissement personnel et intellectuel important. Elles me permettent de m’épanouir librement.

GregWadenGreg Waden

Auteur de trois romans, l’armée des nécromanciens, la forteresse d’Obicio, et Arthur, un coup de tonnerre dans un ciel bleu, je me joins à cette fine équipe d’engagé littéraire pour dynamiser culturellement cette vieille ville de Wavrin.
J’y ai vécu ma jeunesse, notamment mon adolescence. Je ne fais, certes, plus partie de ses habitants aujourd’hui, mais je reste toutefois attaché à sa culture.
Espérant apporter ma petite pierre…
Je vous attends nombreux et motivés.